Menu

samedi 25 mars 2017

Chasse au frelon asiatique.

Avec le retour des beaux jours, les reines de frelon commencent à sortir pour construire un nid, au départ gros comme une balle de tennis. Dans ce nid primaire, une reine va produire les premières ouvrières qui vont rapidement se mettre au travail et construire un nouveau nid qui renfermera plusieurs centaines d'individus, il peut être très volumineux, et qui produira des reines en fin d'été pour l'année suivante. On peut à l'heure actuelle commencer le piégeage, plusieurs méthodes existent aujourd'hui, mais elles ne sont pas sélectives. On peut bien sûr capturer des reines de frelon asiatique qui consomment beaucoup d'abeilles et détruisent les ruches déjà bien fragiles. Mais ces captures détruisent aussi le frelon commun, qui lui, consomme principalement des mouches, chaque nid en élimine plusieurs kilos par an, jusqu'à 150 kg en une seule saison. Selon certains scientifiques, la capture de cette deuxième espèce engendre un nouveau déséquilibre des écosystèmes qui pourrait contribuer à favoriser la prolifération du frelon asiatique (voir ou revoir les bulletins municipaux de mai-juin 2015 et de mars-avril 2016 sur ce blog).
Alors, à l'occasion de vos sorties printanières recherchez ces nids primaires, souvent dans des endroits qui vont se réchauffer prioritairement, un mur bien exposé, une toiture qui capte la chaleur et détruisez-les, signalez-le en mairie ou faites appel à des entreprises spécialisées.
Merci de votre contribution à la préservation des abeilles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire